Un coach pour les enseignants désécurisés?

«Un coach, la meilleure recette pour encadrer les enseignants? Telle est la conclusion d’une étude menée dans le canton de Berne, et soutenue par le Fonds national suisse (FNS): lors d’un burnout, l’arrêt maladie n’atteindrait pas son but: «il serait préférable qu’un coach accompagne les enseignants sur le terrain».

L’équipe de la Haute école pédagogique de Berne s’est penchée sur les cas de huit enseignants mis en arrêt maladie pendant au moins six mois.Selon ses auteurs, les enseignants victimes d’un burnout ne souffrent pas seulement des exigences liées à leur profession, mais aussi d’un manque de reconnaissance de la part de leur entourage professionnel. Ils seraient en outre très déstabilisés par les réformes scolaires répétées. L’arrêt maladie est censé leur permettre de se régénérer. Or d’après Kurt Hofer, «le congé sans occupation désécurise les personnes en arrêt.» Comme alternative, il suggère de les faire accompagner «par des spécialistes durant quelques temps, et de les décharger par le biais d’un coaching.»

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/d1ded322-52f1-11e1-89d8-a599560afbea/Un_coach_pour_les_enseignants_d%C3%A9s%C3%A9curis%C3%A9s

One thought on “Un coach pour les enseignants désécurisés?”

  1. Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo ! Virginie Brossard LETUDIANT.FR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Aller à la barre d’outils